POSAGE DE TÈNE

Comme indiqué, il s’agit d’un dépôt particulièrement particulier en le donnant à une culture et à la périodiquer. En 1885, Tischler divise la période de Hallstatt en 2 et la Téne in 3 sur la base de l’évolution des épées, des dagues et des fibulas. En 1902, Reinecke réalise une périodisation, aujourd’hui considérée comme classique: place des groupes de transition (groupes humains qui introduisent la crémation) à l’âge de la bronze, établissant 4 périodes de hallstatt (A, B, C, D). Les deux premiers correspondent au bronze final et au reste à l’âge du fer. Cette continuité est appréciée dans le développement de Hallstatt dans cette nouvelle prédiction.

La prochaine étape serait tène avec Hildebrand comme protagoniste, divisant la tène en 3 périodes, ils sont aujourd’hui 4. L’utilisation de l’éponyme Dépôt pour extrapoler tout une culture provoque des difficultés. Ces 4 phases, en Téne, dans le réservoir éponyme, il n’y a pas de phase A, mais dans d’autres. Enfin, nous avons rencontré des puits qui divise la tène en 4 périodes qui vont:

  • la Tène A: 475-400 a. C.
  • La Tène B: 400-275 a. C.
  • La tène C: 275-130 a. C.
  • La tène D: 130-18 a. C.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *