James Parkinson et son essai sur « Shaking Palsy », deux cents ans plus tard

Ty – Jour

T1 – James Parkinson et son essai sur « Shaker la paralysie », deux cents ans plus tard

au-Palacios-Sanchez, Leonardo

Au-Torres Bupan, Martha

AU – Sebastian Botero-Meneses, John

py – 2017/9

Y1 – 2017/9

N2 – En 1817, le médecin britannique James Parkinson a publié un document de 66 pages intitulé «Essai sur la paralysie agitation». Ce bref texte revêt une grande importance dans l’histoire de la médecine et en particulier de neurologie. Les auteurs souhaitent rendre hommage à ce grand pionnier de la neurologie en tournant deux cents ans la publication qui immortaliserait son nom et qui a donné lieu à la première description de l’entité qui, depuis 1860, à la proposition du professeur Jean Martin Charcot, le Père de neurologie, elle s’appelle la maladie de Parkinson. (James – Hieurs).

AB – EN 1817 Le docteur britannique James Parkinson a publié un document de 66 pages intitulé « Essai sur la paralysie agitation ». Ce bref texte revêt une grande importance dans l’histoire du médicament et En particulier de neurologie. Les auteurs souhaitent rendre hommage à ce grand pionnier de la neurologie en tournant deux cents ans la publication qui immortaliserait son nom et qui a donné lieu à la première description de l’entité qui depuis 1860, à la proposition du professeur Jean Martin Charcot, père de neurologie, s’appelle la maladie de Parkinson. (James – Hierons).

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *