contexte UDLAP

Il n’est pas surprenant qu’il y ait des travailleurs qui, bien qu’ils effectuent les mêmes fonctions dans le même travail, Vos salaires sont différents. Cette différence de salaire pourrait être causée par la discrimination par le travail qui se produit lorsque des entreprises offrent différents salaires pour le même emploi en fonction du sexe, de l’âge, de la religion, du statut matrimonial, des préférences sexuelles, du phénotype ou d’autres caractéristiques personnelles du travailleur qui ne sont pas liées à leurs compétences. , connaissance, compétences et / ou diplômes académiques.

Le marché du travail est plein d’exemples de discrimination, de l’œuvre dans laquelle des connaissances spécialisées sont nécessaires pour des travaux pour des œuvres mal Personnes qualifiées. Dans le premier cas, dans le domaine de la médecine (où il y a un grand investissement dans le capital humain / connaissances / compétences) Les salaires des spécialistes peuvent devenir plus élevés s’ils sont des médecins masculins (cardiologie, neurologie, chirurgie plastique, urologie, entre autres), ainsi que davantage de rendez-vous / clients que des médecins avec la même spécialité. Mais même dans le travail nécessitant des occurrences de qualité inférieure, par exemple dans le hall d’une entreprise avec deux réceptionnistes féminines, il est probable que la différence de phénotype (si l’une est haute et blanche, tandis que l’autre est faible et brune) provoquer Différent salaire entre eux bien que les fonctions de la position soient identiques.

Mais, qui est responsable de ces différences de salaire basées sur des caractéristiques personnelles du travailleur? La réponse facile serait de dire que les employeurs sont, après tout ce qu’ils sont ceux qui décident de payer différents salaires pour le même emploi, mais auraient-il raison de dire quelque chose comme ça ?, Peut-être que ce serait plus en profondeur, car la discrimination de travail est un reflet des préjugés qui prévalent dans la société. Les entrepreneurs qui ne pratiquent pas ont l’avantage de ceux qui le font, car dans un marché concurrentiel, finalement, le premier finira par remplacer les secondes.

de cette façon, compétitif Les marchés sont une solution naturelle au problème de la discrimination par le travail. Malgré son importance, c’est une question avec beaucoup de contenu émotionnel qui cause de solides débats entre économistes du travail, qui, malgré tous, essayez de l’étudier objectivement. Cependant, pour ces économistes, il est toujours compliqué de mesurer le degré de discrimination existant sur le marché du travail.

À propos de l’auteur: Grâce à une bourse accordée par le conacidation pour mener des études de troisième cycle à l’étranger, il a obtenu le degré de médecin de l’économie financière: banque et bourse dans L’Université autonome de Madrid (doctorat avec mention de qualité à l’étranger) avec un éventail exceptionnel Laude à l’unanimité (note maximale accordée par des universités espagnoles). Il a obtenu le prix extraordinaire de la meilleure thèse doctorale de la Faculté des sciences économiques et des entreprises de l’Université autonome de Madrid au cycle académique 2009 – 2010. Il a étudié par Master en économie financière: Banque et bourse à l’Université autonome de Madrid et ses études de premier cycle en économie à l’Université autonome Metropolitan – I, qui a été accordée à la médaille au mérite de l’université pour obtenir la note moyenne la plus élevée de la génération de 2004. Au début de son diplôme, il a obtenu une bourse d’études par l’Italien Istituto Della Cittá, qui lui a permis de connaître la langue, la culture et l’histoire italienne en même temps pour ses études en économie. Dans l’enseignement, il confère les sujets: macroéconomie II, analyse des investissements I et II, économie financière, microéconomie, économétrie II, principes d’économie, finances internationales et principes de la microéconomie. En tant que chercheur, il publie des articles dans des revues arbitrées et indexées, ses travaux de recherche principalement sur l’économie financière (théorie des investissements: fonds d’investissement, microstructure de marché financier, gestion de portefeuille, informations asymétriques, entre autres). En outre, il est membre du Système national de chercheurs (SNI) de la Conacyt, membre du Programme d’honneur et membre du comité membre membre membre. À UDLAP, il s’agit actuellement d’un professeur à temps plein – membre du Conseil académique et directeur académique du Département d’économie à l’École des affaires et de l’économie (EDNE). En termes de divulgation, il s’agit d’un chroniqueur dans la consultation électronique et des journaux au Soleil de Puebla et du millénaire, des sites dans lesquels il publie des articles sur des questions économiques pertinentes.

par: Dra.Elitania Leyva Rayon.

Directeur académique du département de l’économie, UDLAP.

[email protected]

format PDF disponible.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *