C’est que, un groupe qui vous met un nouveau style sur le couloir

Les trouve sur des réseaux sociaux:
http://www.myspace.com/estoeseso
http://www.youtube.com/user/EstoEsEso

La HOP HALL est une création de cela est que, un groupe équatorien créé en 2006, dont l’objectif est de sauver les rythmes équatoriens et latino-américains, mais incorporant leur une vision la plus fraîche.

publicité

aujourd’hui, à 22h30, à la barre de Guayaquil de Diva Nicotina, E3 (ainsi que connu) A Montrer cela fait partie de sa tournée musicale qui les prendra à Cuenca, Ambato, parmi d’autres villes du pays. Ils favorisent également Taita, thème de sa nouvelle production.

Avec les influences américaines hip hop, Luis Villamarín et Max Epstein (membres d’origine) ont créé ceci et libéré le marché de l’Ecuafornie, disco avec lequel ils ont obtenu une grande acceptation nationale et international.

En 2008, ils ont été reconnus par le magazine de Stones roulant en espagnol et ont été nommés pour les MTV à la musique. La chanson allume (voir le clip vidéo sur YouTube) a atteint le 1th du programme 10+ commandes, de ce canal.

Lumière, la ville, la porte, la vie musicale et les reflets étaient quelques-uns des problèmes reconnus de ce matériau, quels corridors mixtes, sanjuanites, yaravians et albazos, avec hip hop, rock et funk.

Bien que les deux membres soient l’image du groupe, avec la séparation de l’Epstein, Les musiciens qui ont déjà joué dans le groupe ont gagné plus de participation.

Les membres du groupe, qui sont nés sans musiciens végétaux sont: Luis Villamarín, voix, guitare et programmation; Luis Prieto et Gabriel Guzmán, dans les Requintos; María Augusta Cruz, la voix de Pazille du groupe; Tote Neira, sur la guitare et les voix; Tom Villón, sur la basse; et Esteban Rivadeneira, sur la batterie.

La plupart d’entre eux avaient déjà participé à d’autres projets musicaux, généralement liés au rock, mais tous ont convenu que chaque fois qu’ils jouissent de l’interprétation de la musique équatorienne.

Parmi les sujets de la nouvelle étape du groupe sont la Vierge du Chili, cet endroit et Taita, le dernier single. En eux, il s’agit de la radicalisation de l’utilisation d’instruments tels que le REQUINTO, car il aime à l’étranger. Le groupe prévoit de faire des récitals au Mexique et en Espagne.

Le concert d’aujourd’hui a un coût de 7 dollars.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *